MASTER CLASS
à la découverte de soi

Par "la voie du coeur".

Pour libérer l'energie des individus

“Il est des moments où les rêves le plus fous semblent réalisables à conditions d’oser les tenter.”

(Cette MASTERCLASS est fortement recommandée pour tous les stagiaires
voulant s'engager dans un cursus de Maître praticien)

Amour conditionnel et Amour inconditionnel

Le premier temps de ce parcours proposé est le module « Master-Class », déployé sur deux jours.

Il a pour vocation de permettre à tous ceux qui y participent de prendre conscience de la stagnation, en eux-mêmes, de parasitages constitués d’énergies cristallisées sous forme d’émotions souffrantes et de biais cognitifs qui les impactent et diminuent leurs ressources énergétiques.

Tout travail en conscience, qui vise à la connaissance et à la libération de soi, implique la remise en circulation de ces énergies, c’est-à-dire leur déparasitage.

Le module « Master-class » s’articule en deux phases :

  • Une 1ère, qui consiste en l’identification des « parasitages » ;
  • Une 2nde qui, par des mises en situations concrètes, offre des « outils » individuels et personnalisés permettant d’initier ce déparasitage.

Celles et ceux qui se sentent appelés à poursuivre cette dynamique de « découverte de Soi » après le module « Master- Class » participeront au « PARCOURS ».

C’est la vocation du Parcours, après ce premier temps fort du module Master-Class, de proposer sur le long terme (durant 1 année, à raison de 1 week-end complet par mois) une opportunité pratique, concrète et unique de changement.

Le « PARCOURS » s’adresse à toutes celles et ceux qui, subissant un état de « mal-être » partiel, récurrent ou constant, se sentent encore victimes des conflits que les autres ou le monde mettent en résonance avec eux-mêmes.

Créateurs de notre réalité, nous pouvons apprendre à demeurer au Cœur de nous-même par l’alignement de nos pensées, de nos émotions et de nos sentiments, qui se répercutent invariablement dans notre comportement.

La libération du « moi parasité » invite à une ouverture de conscience : réalisation de l’interdépendance, ici et maintenant, de tout ce qui participe au vivant et, ainsi, nous offre l’opportunité de cette reconnexion aux Forces vitalisantes qui nourrissent notre puissance créatrice.

Il n’y a pas l’Homme et la Nature parce que l’Homme est la Nature !

Il n’y a aucune séparation entre l’homme et les forces de cette merveilleuse Nature créatrice dont nous sommes issus, qui nous constitue et à laquelle nous participons. Participer de manière créative à la vie de la nature, nous connecter inclusivement au vivant pour y exprimer notre nature profonde, c’est faire l’unité en nous, avec le monde qui nous entoure et avecles êtres que nous rencontrons.

Vivre « depuis » un sentiment d’unité ouvre notre champ de notre conscience et libère les Forces vitales de joie, d’harmonie, de paix et de sérénité que nous avons progressivement bannies en nous, au cours de notre parcours de vie, en privilégiant l’obéissance à de nombreux commandements destinés à satisfaire les besoins de notre entourage au détriment des nôtres.

Une partie de cette énergie originelle de notre enfance est alors « bloquée », parcellisée en nous, et fonde ultérieurement « notre » vision figée du monde, construite sur une trame devenue inajustée. Seule l’énergie résiduelle circule alors dans nos cellules et dans notre psychisme, avec une tonalité « parasite » qui phagocyte nos forces de vie.

La division et la séparation nous éloignent de la puissance de notre Cœur, de sa fonction nourricière et nous contraint à l’inauthenticité.

S’offrir un réalignement cohérent ne peut venir que de Soi.

En s’invitant à observer l’ensemble des « parasites » dont nous nous empoisonnons depuis l’enfance et dont nous contaminons bien souvent, par transposition inconsciente, notre entourage, nous pouvons choisir de nous en défaire.

Nos pensées, émotions, sentiments et comportements se transforment, nous interagissons différemment.

En apprenant à observer nos perceptions et en explorant comment nous les avons agrégées en représentations, croyances et systèmes, notre vision s’ajuste et nos émotions s’apaisent, offrant à l’énergie vitale, qui n’est plus phagocytée par l’inutile, de circuler en nous.

Nous devenons dès lors inclusifs, avec nous-mêmes, avec les autres et avec le monde. Ce terreau de croissance, nécessaire à notre germination, est la garantie de cet épanouissement auquel le merveilleux de la création nous invite à chaque souffle, à chaque vibration, à chaque respiration et à chaque battement de Cœur.

Tout ce qui VIE vibre et cette vibration est le patrimoine commun et merveilleux de tout ce qui est animé, c’est-à-dire mis en mouvement, aussi bien sur Terre que dans tout l’univers : pierres, végétaux, animaux, eau (mer, fleuve, ruisseau…), molécules, cellules, étoiles, planètes, galaxie…cosmos !

Nous sommes, comme l’univers et ce qui le compose, constitués d’atomes en mouvement.

L’énergie est une force en mouvement perpétuelle, qui « travaille » sans « travailler » et qui, par affinités successives, modèle les formes du vivant.

Elle préexiste à ce que nous sommes et à tout ce qui existe. Elle est Conscience, agissante, infatigablement mue par un désir infini…d’unité et…d’Amour.

Ce qui, en nous, bloque cet aspect inclusif de l’énergie/corps, est une conscience de séparation constituées d’émotions inadaptées comme la peur, la colère ou la tristesse, de jugements et de préfabrications cristallisées dans l’enfance qui agissent en nous et à notre insu sous la forme de stratégies obsolètes consommant inutilement notre énergie vitale et se traduisant par du stress, de la fatigue, de l’irritabilité, un manque de confiance en Soi etc.

Il n’y a en réalité aucune séparation, tout est « Conscience », communique et entre en résonnance au « Cœur du cœur » … et nous appelle à devenir individuellement ce que nous sommes fondamentalement, dans un mouvement inclusif d’épanouissement.

Change et le monde changera

Apprendre à abandonner les stratégies de mécanicité inutiles, prédatrices d’énergie et cristallisées en vieux schémas façonnés depuis l’enfance, que nous entretenons inconsciemment, ou par incapacité de faire autrement, nécessite un effort de « dépouillement ».

Le merveilleux de la création, toujours à l’œuvre, nous présente continuellement et avec une générosité sans fin le décor et la situation parfaite pour accomplir ce grand nettoyage.

Les traditions nous appellent unanimement à redevenir comme des enfants.

L’Enfant nait « sans filtre et sans schémas parasite ». Il est directement mu par cette force de vie merveilleuse sans jamais l’avoir appris, son désir de vivre est infini et l’anime avec la plus pure des Forces qui coule naturellement en lui, comme le débit d’un fleuve, sans le moindre effort.

Sans aucun apprentissage, l’Amour de la vie s’écoule en lui et se répand sur ses proches et son entourage de manière inconditionnelle.

Sous l’influence du milieu qui le reçoit, de manière conditionnelle, l’enfant apprendra peu à peu à s’adapter et à montrer le visage qu’on attend de lui. Commence alors la grande séparation d’avec lui-même, de ce qui est bien et de ce qui ne l’est pas, de ce qui mérite ou pas d’être aimé…

A l’unité de l’amour inconditionnel se substituent alors la division et la séparation, cause et origine de son système de défense, autour duquel se charpentent les valeurs et croyances limitantes qui se dissimulent derrière les « Tu dois/ Tu ne dois pas… », « Il faut/Il ne faut pas… », « C’est bien/Ce n’est pas bien… », etc

Évidemment, ces mille et un schémas vont, dans un premier temps, aider l’enfant à survivre et à se construire selon la vision que ses proches veulent lui imprimer.

Mais ils agiront ensuite comme autant de tronc d’arbres, de branches ou de brindilles qui obstrueront le lit de ce fleuve d’énergie qui coule en lui et dont le débit, ralenti, obstrué par toutes ces stratégies, inhibe puissamment et de façon inadéquate l’écoulement de son énergie en le « coupant » de son courant naturel.

Apprenant à n’être “qu’intellect”, cet enfant se coupe de son corps et de la formidable énergie de Joie et de Vitalité qui l’anime inconditionnellement. Séparé des forces vives de cette puissance créatrice, son psychisme, ses cellules et toute sa biologie ne s’abreuveront plus à la source de cette force immense, condition nécessaire à son épanouissement et rayonnement.

Tout comme il n’y a pas l’Homme et la Nature car l’Homme EST la Nature, il n’y a pas le Cerveau et le Corps car le cerveau EST le Corps : ils ne font qu’un et sont indivisibles.

Ayant appris petit à petit de ses maitres à ne pas être légitime dans son essence brute de vie d’être Humain, l’enfant devra le plus souvent répondre dans la souffrance à son environnement, qui définira pour lui sa légitimité à exister ou non : il devra mourir à lui-même pour pouvoir espérer être reconnu et conservera actifs en lui ces schémas parasites, désormais constitutifs de sa vision figée du monde.

La déconstruction de ces schémas est la voie de transformation et de retour à sa nature profonde laquelle, par son rayonnement, influencera l’univers entier.

Les Atomes, le vivant, la vie et l'amour

Le Désir et l’Amour émergent le monde et le tissent. Nous sommes tous dans la même « boucle circulatoire » de ce désir et de cet amour qui « circulent » sous forme énergétique.

Les atomes, définis par la science de la physique comme étant les « briques premières » du vivant, sont constitués de 3 forces ou directions qui les poussent, par affinité, à s’unir ensemble et à former les molécules, les cellules, les tissus, les organes jusqu’à…nous.

Nous poursuivons alors cette histoire d’Amour en nous regroupant en fratries, familles, clans, associations, groupe sociaux ou idéologiques de toutes sortes cherchant un meilleur vivre pour tous.

De l’atome aux sociétés, en passant par l’homme, il n’y a pas de différence de nature : tout lien entre deux atomes, molécules, cellules, individus est un lien d’affinité et donc d’amour.

Qu’on le qualifie d’« électrique et magnétique », de gravitation, de force nucléaire, de sexualité, de compassion, d’amour importe peu : sans ce lien, les attractions successives ne seraient tout simplement pas possibles.

MASTERCLASS DEVELOPPEMENT PERSONNEL


180€ le week-end

DURÉE : 2 jouRS

Prochaines dates à venir:

8 et 9 octobre 2022 avec rencontre avec le groupe et présentation le 7 octobre à 18H00
3 et 4 décembre 2022 avec rencontre du groupe et présentation le 2 décembre à 18H00

Fermer le menu