Arnault
RICHARD DE CHICOURT 

Directeur pédagogique du centre de formation en énergie de soins et de bien-être “ARC FORMATION”

Expérimentateur avec la société AQUIDERM, cellule de transfert pilotée par L’A.D.E.R.A ( Association pour le Développement de l’Enseignement et de la Recherche en Aquitaine )

( Voir plus bas:  les recherches d’Arnault Richard de Chicourt)

Auteur de : “Cours pratique d’électromagnétisme curatif” et du “Manuel d’Auto-traitement par Magnétisme” aux éditions Trajectoire

Formateur à la pratique du magnétisme et à l’hypnose magnétique ainsi qu’à la pratique de la radiesthésie .

Conférencier sur les thématiques de l’énergie électromagnétique vitale et l’électricité corporelle en rapport avec les mains

Double dépositaire de brevets à l’Académie des Sciences de PARIS en 2016 et 2017 pour la mise en évidence de l’activité électrique (électrostatique) curative rayonnante des mains.

Créateur de la méthode ARC® :

Nouvelle pratique inédite et rationnelle d’imposition des mains, déclinée sous la forme d’un protocole d’intervention de soins, qui optimise la vitesse des résultats ainsi que le pourcentage de réussite des soins.

Arnault

Ma première rencontre avec le domaine de l’énergétique s’est produite à l’âge de 12 ans, lorsque mon professeur de karaté m’a soigné d’une entorse douloureuse avec ses mains et sans contact physique, en à peine 5 minutes : Ce fût alors pour moi comme une révélation. J’avais alors trouvé quelle serait ma mission de vie : supprimer les douleurs des autres avec mes mains.

Cette expérience allait m’amener à m’intéresser et me passionner aux divers domaines concernant le corps et l’esprit: La biologie, ( anatomie, électrophysiologie, biologie moléculaire…) la physique ( physique quantique, ondes électromagnétiques..), la psychologie et la philosophie, la spiritualité, mais aussi les diverses pratiques ancestrales et modernes telles que le Shiatsu, l’imposition des mains, l’acupuncture, la médecine chinoise, la réflexothérapie, l’étude des chakras, des nadis ainsi que la pratique des massages et du Qi-Qong. Mon parcours de vie m’a permis de devenir pratiquant, démonstrateur et entraineur de cascade-combat en art martial ( Katana japonais, nunchaku,bô japonais, karaté..) pour le cinéma ainsi que danseur et chorégraphe professionnel pour de nombreux artistes et bénévole dans des associations pour les enfants malades ou en difficultés. 

Clairement orienté depuis mon plus jeune âge sur l’Humain, la nature et l’humain en général. 

D’origine Guyanaise et Amérindienne par mon père et de Normandie par ma maman et de par ces 2 origines culturelles, je me perçois et me définit comme étant au carrefour de 2 civilisations qui pour moi n’en font qu’une et que je considère dans ces multiples apports, comme étant une vraie richesse. 

Ces apports culturels m’ont apporté et me nourrissent d’une grande curiosité, sur la place de l’Humain dans le monde. J’ai eu l’immense chance dans mon enfance de passé de nombreux séjour en Afrique (Dakar) et en Amazonie (Guyane Amazonienne) ainsi qu’a eu le privilège de côtoyer très tôt et durant de nombreuses années, dès l’âge de 6 ans, la culture Amérindienne en Amazonie. Mes expériences d’immersion en pleine jungle Amazonienne, d’expédition sur le fleuve Amazone avec des piroguiers Indiens, de campement de nuit dans des villages Indiens dans des hamacs en pleine jungle, de partie de chasse avec les Indiens Oyampis, m’ont fait prendre conscience très tôt de cette formidable puissance de vie qui anime l’Homme et la Nature. Afin de mieux me connaître et mieux comprendre les autres, je me suis formé ultérieurement en psychothérapie et ai réalisé un mémoire en psychologie clinique.

Conjointement à ces multiples activités, convaincu depuis mon enfance, depuis cette expérience incroyable avec cette expérience vécue à l’Âge de 12 ans, qu’un rapport entre l’électricité du corps et des mains était responsable des processus curatifs associés à la concentration, j’ai entrepris des recherches personnelles, sans savoir du tout ou ce « chemin » allait me conduire. Ce chemin  allait alors investir près de 20 années de ma vie. Seule la force du cœur et de cette passion née d’une intuition, on ne peut plus hasardeuse inscrite dans mon Cœur, m’ont permis de relever tous les défis que j’allais rencontrer.

Je ne savais nullement que ce parcours allait ultérieurement me conduire à envisager, sous un angle « scientifique » la pratique du magnétisme. 

Ces recherches personnelles, accompagné, soutenu et guidé, par des ingénieurs en électromagnétisme, m’ont amené ultérieurement à déposer 2 brevets à l’Académie des Sciences :

–  Le premier dépôt de brevet, démontrant une activité électrique au niveau des mains, en champ en très basse tension, compris entre environ 30 millivolts en champ non hertzien et 2000 millivolts en champ hertzien. Cette découverte met un terme au ” mystère” des guérisons ou des soulagements que produisent celles- ci.  

En effet, la science de l’électrophysiologie médicale reconnaît aujourd’hui que de ” faibles” valeurs électriques induisent des processus de guérison ou de soulagement. Il en est de même avec les mains.

– Le deuxième dépôt de brevet postulant comment à partir de cette activité électrique naturelle des mains que nous possédons tous il est possible d’obtenir des effets sûrs de très nombreux cas.

Ces découvertes se devaient d’être réalisées sur des cellules de peaux afin que ne puisse-être évoqué la notion de l’effet placebo, si réussite des résultats il devait y avoir. J’ai donc, grâce au Dr Guillaume Leboucher et au Dr Rambert, ultérieurement procédé à 3 expérimentations scientifiques en condition de laboratoire  « in-vitro » sur des échantillons de peaux humaines préalablement incisées et brûlées, afin de vérifier si oui ou non, l’activité de nature électromagnétique des mains avait des effets sur la cicatrisation et les brûlures.

Le résultat de ces 3 expérimentations ont permis de mettre en évidence, que 5 molécules, impliquées dans la cicatrisation des plaies et les brûlures de peaux, ont été statistiquement mises en évidence, après imposition des mains sur les échantillons de peaux et démontrent ainsi un niveau de probité allant dans le sens des effets de l’électromagnétisme des mains. (Sur des cellules de peaux : pas d’effets placebo).

Ces expérimentations qui sont une première en France, en ce sens où elles sont les premières à avoir été réalisées sur des matériaux biologiques humains, avec le partenariat de l’Adera (“Association pour le Développement de l’Enseignement et de la Recherche en Aquitaine) organisme labellisé par le ministère de la recherche et de l’enseignement Supérieur. “.

Note : Pour autant les résultats de ces recherches très encourageants et de niveau scientifique, pour envisager cette approche d’intervention non médicamenteuse pour la santé humaine, semble n’intéresser aucunement, jusqu’à ce jour, en France les scientifiques, pour en approfondir les recherches. Nous n’avons en effet, jamais été approchés, comme nous l’aurions souhaité, par le moindre scientifique, qui aurait pu prendre le relais de ces premières expérimentations, en vue d’en faire bénéficier ultérieurement des malades, après pourtant la diffusion des 2 reportages sur M6 et TF1 pourtant vus par près de 10 millions d’auditeurs. Nous avons personnellement financé les coûts très élevés de ces recherches de niveau scientifique, par nos apports personnels n’ayant pu trouver après de nombreuses démarches le moindre investisseur institutionnel.

LE RÉVEIL DE LA PENSÉE LATÉRALE

“La logique nous dit que d’un pas, on va vers le suivant en franchissant les étapes et en se rapprochant de la solution. En revanche, dans la pensée latérale, nous devons mettre de côté le processus de logique de pensée afin de résoudre des énigmes plus simples qu’elles n’y paraissent. Avec ce nouveau type de pensée, au lieu de penser de manière échelonnée, nous devons penser comme son nom l’indique, de manière latérale. Toutes les solutions ne sont pas si difficiles que nous l’imaginons. En fait, nous pensons trop à ce qui existe et trop peu à ce qui pourrait exister. Osons essayer !”

qu'est ce que la méthode arc® ?

De cette découverte de l’électromagnétisme des mains, découle aujourd’hui une méthode pratique d’intervention par magnétisme qui potentialise extraordinairement, en divisant parfois par 5 les temps d’interventions dit ” classiques” avec un taux de réussite pour la suppression des douleurs de près de 100% en seulement une séance.
 
 Cette nouvelle technique, déclinée sous la forme d’un protocole d’intervention de soin est fondée sur la réalité de  l’électricité des mains, responsable des effets de soulagements ou de guérisons dans certains cas. Elle propose une nouvelle approche de techniques d’imposition des mains favorisant de manière incontestable:
  •  la vitesse de réussite des soins 
  • l’optimisation du pourcentage de réussite des cas à traiter
Seul le  Centre ARC®  en diffuse en France l’enseignement .
 
Mes recherches  m’ont permis de constater que dans certains cas, cette électricité digitale pouvait être un agent actif inapproprié et obtenir l’effet inverse de celui recherché. Cette donnée est capitale et permet d’agir au mieux dans l’intérêt de la personne à traiter, et pour cette raison d’importance, il vous sera communiqué la liste des cas sur lesquels il ne faut surtout pas intervenir.
Cette méthode est à la fois l’alliance de certaines techniques issues de la tradition associée à celle de la modernité .

LES POINTS FORTS DE CETTE METHODE

  • Simplicité d’acquisition du protocole d’intervention
  • Accessible à tous, sans pré-requis.
  • Efficacité immédiate. 
  • Aptitude à tous les stagiaires sans exception dès la 2ème journée  de formation à traiter des cas en situation réelle.
  • Absence de fatigue lors des soins.
  • Vitesse des résultats obtenus.
  • Logique, efficacité et rationalité de la méthode.
  • Développement de la sensibilité du praticien.

LES découverteS d'Arnault Richard de Chicourt

Fermer le menu